05 octobre 2006

à méditer...

La lumière dévore la forme
(c) Cézanne

Ne copiez pas trop d'après nature, l'art est une abstraction
(c) Gauguin

J'essaye de formuler avec la plus grande clarté la vérité de l'art et de la vie
(c) Modigliani

Au lieu de chercher à rendre exactement ce que j'ai devant les yeux, je me sers de la couleur plus arbitrairement pour m'exprimer fortement
(c) Van-Gogh

Posté par batsheep à 22:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur à méditer...

    je médite ; et en méditant je me dis que les pinceaux ne sont pas très loin de tes doigts. Retranscrire sur une toile des sensations, des émotions ne sont pas à la portée de tout le monde. Comme j'aimerais pouvoir m'évader dans les couleurs mais le talent n'est pas là mais cette fin en soi s'exprime différemment chez moi.

    Posté par emma, 14 octobre 2006 à 09:54 | | Répondre
  • l'éphémère invisible

    Je médite, médite, médite... mais dites moi BatSheep Man Superfétatoire, que pensez-vous du peintre méconnu - et ce, à juste titre - La Couste ? C'est un artiste (sans démarche artistique) qui peint et dessine dans le vide, avec son doigt. Comme ça, sans autre support que le vide et la transparence de l'air. Il regarde tout et, surtout, n'importe quoi, puis le retranscrit pour lui même, en suivant du doigt (l'index en général, sauf les jours de grande créativité durant lesquels, il utilise son rikiki) les contours que lui propose son regard.
    C'est génial... non ?
    C'est de l'éphémère invisible (concept à méditer) !

    Posté par La Couste, 20 octobre 2006 à 12:07 | | Répondre
  • merci...

    je m'ennivre de vos belles paroles.... c'est touchant !

    Posté par batsheep, 08 novembre 2006 à 10:27 | | Répondre
Nouveau commentaire