24 août 2007

volta...

bjork





La tournée ‘VOLTA’ de Björk a commencé à Reykjavik le 1er avril et se terminera au Brésil en octobre 2007.

3 dates en France dont 2, le 21 et 23 août aux arènes de Nîmes.

Malgré les 2 derniers opus, un décevant Medúlla et un Volta trop « cuivré » à mon goût, fan de la première heure, je devais être présent ce 23 août.

Récit :

Entrée dans l’arène à 19h ; une bonne partie du public ‘habite’ déjà ce lieu somptueux.
Les gladiateurs sont nombreux dans la fosse mais ce soir je suis romain, bien installé sur les gradins.
20h15, la première partie ‘MIA’ est assourdissante ; deux jeunes ‘gazelles’ malmènent leurs cordes vocales et nos oreilles, sur des rythmes techno-tribal surpuissants. Heureusement elles ne s’attarderont pas.
21h, des ‘olas’ nous font patienter… la nuit tombe ; les agents de sécurités, debout et immobiles sur les hauteurs des arènes, se transforment en statues romaines ayant égarés leur lance.
21h30, La scène s’habille d’oriflammes colorées. Une dizaine d’hommes et de femmes vêtus tels des Teletubbies avec un petit drapeau en guise d’antenne (mais que fume la styliste ?) entrent en scène en courant.

Mark Bell ‘tritureur de sons’, Chris Corsano ‘frappeur de peaux tendues’, Jonas Sen ‘homme-clavier’, accompagnent Björk Guðmundsdóttir elfe islandaise à la voix de sirène.
Les titres s’enchaînent avec une rigueur et une ‘folie’ propre à cette artiste : Army of Me, I Miss You, Wanderlust (le plus beau titre du dernier album), Bachelorette, Hunter, Earth Intruders, et bien d’autres dont mon préféré Pagan Poetry.
Mais une petite chose, que seul les vrais fans ont pu déceler et que m’a fait remarquer mon ami Eric, est une modulation de sa voix un peu plus ‘en dessous’ que d’habitude. Je m’imagine en corde vocale blessée dans sa bouche. Les verres qu’elle boit entre chaque morceau nous rassurent sur l’éphémère du problème.
Björk nous ponctue le concert de « merciiii » et de « merciiiiii bien ».
Son corps ne cesse d’onduler, de tourner, ses mains virevoltent, nous happent ; puis elle s’accroupie au bord de la scène telle une poupée abandonnée à ses fans.
Les sons electro de Mark Bell nous envahissent et nous retournent les tripes, les tympans prêts à rompre.
23h07 notre petite elfe nous quitte en tirant sa dernière révérence après le titre ‘Declare Independence’ inaudible sur le CD mais « transsisant » en live. Des paillettes argentées accompagnent sa sortie.

Au revoir Björk Guðmundsdóttir, je vous aime...

 


Pagan poetry
envoyé par batsheep

Bjork-nimes-23 08
envoyé par batsheep

Posté par batsheep à 18:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur volta...

    Fatche!

    Z'avez bien du tripper les lascars!!

    Posté par To, 24 août 2007 à 19:51 | | Répondre
  • It's Oh so quiet!

    Nan ! Nan ! Nan !
    La question est plutôt "que fument les Teletubbies" ? Elle pourrait aussi être "que fument ceux et celles qui voient des Teletubbies" ? D'ailleurs, To ne laisse planer aucune ambigüité là-dessus "Z'avez bien du tripper les lascars!!"... je doute fort qu'il s'agisse d'une anecdote culinaire normande !
    Je vous devine un tant soit peu "mitigé" par ce concert Mister BatSheep... isn't it?

    - "Malgré les 2 derniers opus, un décevant Medúlla et un Volta trop « cuivré » à mon goût [...]"

    - "la première partie ‘MIA’ est assourdissante ; deux jeunes ‘gazelles’ malmènent leurs cordes vocales et nos oreilles, sur des rythmes techno-tribal surpuissants. Heureusement elles ne s’attarderont pas."

    -"une modulation de sa voix un peu plus ‘en dessous’ que d’habitude."

    Bon ! Alors, c'était bien... ou bien ?

    ...

    Sinon, il te reste la solution suivante : le Hakarl (ou requin fumé).
    Je cite : "Le requin faisandé le tout servi avec une vodka islandaise particulièrement forte, que l'on boit en même temps pour faire passer le goût parait-il".

    Hé ! Remarque, cela te ramènerait directement au rayon Teletubbies... !

    Savais-tu qu'elle se produirait en octobre, gratos, chez elle en Islande... dingue, non ?
    Pis intéressant surtout... !
    Savais-tu également que la gastronomie Islandaise comporte, entre autres, des têtes de mouton bouillies, des testicules de bélier, ainsi que de l'agneau des montagnes et même du mouton conservé dans du petit lait aigre... totalement dingue non ?
    Je cite encore : "Jadis, les moutons étaient abattus en automne et les moyens de conservation de la viande très limités" ! Hé, hé hé !
    Bon, ne nous emballons pas ! Ils mangent beaucoup de poissons également ! Et puis, franchement, le mot important de cette phrase n'est-il pas "jadis" ?
    Alors, SteackSheep... on y va en Islande en octobre ?

    Bon appétit les amis !

    Posté par La Couste, 27 août 2007 à 11:29 | | Répondre
  • To > et même bien plus....

    LaCouste > oui ... OUI c'était VRAIMENT bien.
    juste un peu court (à peine 1h30)... so !!!

    en octobre ?... j'peux pas, j'ai piscine ;
    mais si t'as un billet AR gratos et que tu peux me faire un mot (pour la piscine).... yes, we go.
    Quant au spécialité culinaire... ben j'mangerai que du poisson

    Bless á meðan

    Posté par batsheep, 27 août 2007 à 13:42 | | Répondre
Nouveau commentaire